Cette semaine, je fleuris...



J'aime avoir les mains la terre et dans les fleurs. J'ai besoin d'être entourée de plantes et fleurs dans mon chez-moi. Ce côté là, je le tiens de ma maman. J'ai grandit entourée de plantes et fleurs. Petite, je me souviens que j'aimais souvent jouer à cache-cache derrière un énorme ficus qui trône près du canapé. Malheureusement son mauvais état de santé déclinant ces derniers mois et les températures extérieures qui savent si elles doivent monter ou descendre ont eu raison de beaucoup de ses plantes. J'avoue ne pas y avoir fait attention également. Hooonte à mooooi !
Le thème de la semaine tombait parfaitement car peu importe si il aurait été autre chose, le programme était déjà prévu. Je voulais lui fleurir le moral avant la prochaine hospitalisation.


Cela a commencé par le tri de l'étagère installée pour ses plantes dans sa véranda l'an dernier et le taillage des oubliées-malmenées. Avec de la chance, j'ai pu constatée que son hortensia cachait quelques petites nouvelles pousses. Tant qu'il y a des bourgeons tout espoir est permis.



L'arrivée de 2 Callas (ou Zantedeschia) qui aiment les endroits semi-ombragés et poussent  naturellement dans les zones marécageuses très humides en période de pluie. Durant l’été, les Callas peuvent également faire étalage de leur beauté à l’extérieur. Bien qu'ils survivent en plein soleil, ils produisent moins de feuilles et moins de bractées.


Sur sa petite table, je lui ai installé un petit Ornithogale douteux (Ornithogalum dubium). Facile de culture comme plante d’intérieur, elle aime le soleil direct et la chaleur. C'est une plante à bulbe qui s'épanouit en fin d'hiver puis disparaissent l'été. Son intérêt est une longue floraison de plus d'un mois et d'une très bonne tenue en bouquet. Lorsque la fleur se fane, on la coupe à ras afin de ne pas épuiser la plante et le bulbe entre en dormance durant l’été et le début de l’automne.


J'ai ensuite complété son étagère de 2 Kalanchoés (ou Kalankoé) qui aiment la lumière et le soleil et peuvent donc se placer derrière une fenêtre sans souffrir (sauf durant les très fortes chaleurs). En plus d’être jolis, les Kalanchoés sont très faciles à vivre, demandent peu d’entretien et supportent bien la sécheresse.


Cette semaine toute fleurie s'est terminée par l'arrivée d'une Orchidée Phalaenopsis (ou Orchidaceae « phalène ») offerte par Monsieur. Si la culture et l’entretien d’une orchidée exige en général du temps, de nombreux soins et beaucoup d’expérience, celle du Phalaenopsis est en revanche beaucoup plus simple et accessible. Elle doit être placée dans un endroit ventilé, lumineux mais pas au plein soleil et a besoin d’être arrosée régulièrement mais sans excès au risque de faire pourrir les racines. C'est pourquoi, pour maintenir un bon niveau d'humidité, il est préférable vaporiser les feuilles chaque matin pendant les mois d'été.





Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. J'adore fleurir ou verdir mon intérieur... La terrasse y passe aussi... et dans la foulée le jardin ! Je me suis rendue compte que mon jardin était très "bleu-mauve" :) Belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore aussi ! Que ce soit chez moi (mais qui manque assez de lumière malheureusement) ou chez ma maman !
      "Bleu-Mauve" c'est une couleur qui apaise et inspire le calme. ça doit être très beau ! :)
      Bon week-end :)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire